Quelles sont les caractéristiques de base du jazz?

La musique jazz est un style musical large qui se distingue par une harmonie complexe, des rythmes syncopés et un fort accent sur l'improvisation. C'est un style musical né au début du 20e siècle principalement chez les Afro-Américains et caractérisé par l'improvisation et l'invention rythmique en son cœur. Découvrez ici les caractéristiques de base de ce style de musique. 

Les caractéristiques de base du jazz 

Les premiers musiciens de jazz (par exemple, Jelly Roll Morton et Louis Armstrong) ont improvisé sur du blues et du ragtime. De cette improvisation, est née un tout nouveau genre de musique américaine. Il s'est rapidement répandu dans toute l'Amérique et au monde entier. À cet effet, la journée internationale du jazz est célébrée chaque année, le 30 avril. Par ailleurs, en France, un festival est aussi organisé pour célébrer le jazz. Vous pouvez aller ici pour en savoir plus sur ce festival.

Les caractéristiques de base du jazz sont le swing et les notes bleues, les accords complexes, les appels et réponses vocales, les polyrythmies et l'improvisation. Les origines du jazz remontent à l'harmonie européenne et aux rituelles rythmiques africaines. 

Les genres du jazz 

Le rythme lui-même et son utilisation distinguent le Jazz de la grande majorité des pièces classiques. Le dispositif rythmique connu sous le nom de swing est un élément distinctif clé. Le rythme swing oblige les musiciens à changer les valeurs de la croche ou des croches d'égales à un rapport proche de 2/3 —1/3. Le swing produit une sensation de mouvement vers l'avant et d'entraînement rythmique qui propulse la musique jazz vers l'avant. Le swing est devenu un sous-genre dans les années 1920 et 1930.

Le jazz swing gagne en force lorsqu'il est combiné avec la syncope. Lorsque la musique est décrite comme syncopée, cela signifie que l'accent est mis sur les battements les plus faibles de la mesure, plutôt que sur les plus forts. Les battements les plus forts sont considérés comme étant 1 et 3 (par exemple, dans une mesure 4/4). En jazz, l'accent est souvent mis sur la seconde moitié du deuxième ou du quatrième temps. Cela complète parfaitement la sensation de swing.